PRÉSENTATION

Vanessa

BLONDEL

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours eu des chiens à la maison et j’ai appris de chacun d’entre eux, tout au long de ma vie.

Certains m’ont marqué plus que d’autres, comme ma croisée dobermann (Nouch) sortie de refuge à 10 mois, avec laquelle j’ai grandi et découvert tellement de choses…

Elle a été ma première relation que j’aime qualifier de fusionnelle avec un chien.

 

Il y a environ 10 ans, j’ai commencé à m’investir bénévolement pour des associations de replacement de Bull Terriers.

Pourquoi les Bulls ?

D’abord, parce que j’ai eu dans mon entourage très proche des éleveurs, grâce auxquels j’ai découvert ces êtres étranges que sont les Bull Terriers et grâce auxquels j’ai eu la chance de partager la vie, pendant plus de 12ans, de Bulma, ma première Bull « à moi », une perle, celle avec qui tout à démarré réellement…

Une chienne super équilibrée, passe partout, et très  participative dans le travail que j’ai été amenée à faire avec les chiens que j’ai accueillis.

Et pourquoi les Bulls ? Peut être aussi parce qu’ils sont tellement têtus, que tenter de les éduquer était parfois comme un challenge, ponctué de bonnes crises de rires… ça a été très formateur !

 

C’est d’abord en tant que famille d’accueil que j’ai mis les pieds dans le bénévolat ; puis en tant que fondatrice/trésorière, référent éducation (pour les cédants ou les adoptants) et famille d’accueil pour chiens dits « difficiles ».

 

Les différents chiens que j’ai pu accueillir m’ont montré l’ampleur des dégâts que peuvent engendrer, parfois, de mauvaises compréhensions dans le couple chien-maître (ou adopté-adoptant).

Dans la grande majorité des cas, un peu de règles cohérentes, beaucoup de respect et des activités à la hauteur des besoins du chien et de sa sensibilité, suffisaient pour que tout rentre  dans l’ordre.

Dans mon parcours associatif, l’une des plus belles récompenses a été issue d’une visite d’évaluation d’un chien, pour une prise en charge, qui a abouti à une annulation d’abandon, après que les propriétaires aient compris ce qu’ils faisaient mal en voulant faire bien !

Aujourd’hui, plus de 3 ans après,  ce chien est toujours dans sa famille…

Sans cet œil extérieur et une analyse objective, il aurait fait parti du chiffre toujours plus alarmant des abandons en France.

 

C’est face à ce constat que j’ai remis ma vie professionnelle en question pour devenir officiellement éducateur canin.

Parce qu’aider les gens, en amont, c’est éviter bien des tracas aux maîtres et aux chiens,  tout au long de leur vie et que je veux, maintenant, pouvoir les aider à temps plein.

 

J’ai donc, afin de me professionnaliser, suivi les formations « Educateur Canin » au Centre Nicolas Greveldinger en 2019 et « Educateur canin Technicien spécialisé » au Centre Hervé Pupier en 2020, grâces auxquelles j’ai pu approfondir mes connaissances.

 

J’ai, aujourd’hui, 3 chiens à la maison :

  • -Link (dit mon petit chien parfait, dont le logo d’Educ’ Mon Maître est à l’effigie) Staffordshire Bull Terrier de bientôt 6 ans

  • Sheitan (dite ma sorcière) Berger Allemand de bientôt 2 ans

  • Molly (dite Mogwaï) Bull Terrier Miniature de bientôt 6 ans (en famille d’accueil longue durée)

 

Educ’ Mon Maître est le fruit de tout cela et je vous retrouverais avec plaisir pour vous accompagner dans cette chouette aventure qu’est une vie pleine de complicité et de sérénité avec son chien